Le retour de la robe à lavallière

Cette semaine, je vous présente une nouvelle robe à lavallière, comme dans cet article, mais on est sur une robe bien plus sobre et sûrement plus accessible par la plupart des gens. J’adore porter l’autre robe, en cachemire rose, mais souvent, on me dit « On dirait un pyjama » ; »Tu ressembles à une Chinoise »; « J’aime pas trop, c’est trop voyant » et etcétéra

 

 

Paradoxalement, l’année dernière, en septembre 2017, je vous présentais cette robe en vous expliquant que ça faisait des mois que je cherchais un projet pour ce tissu. Un an plus tard, je cherchais un tissu pour ce projet ! C’est vrai que depuis la création de la première robe, je rêvais de trouver un tissu noir qui puisse correspondre à ce modèle afin d’en faire une que je pourrais porter souvent, très souvent. Au début, je voulais acheter une belle soie noire et j’attendais un peu parce que la soie ce n’est pas donné. Puis je suis tombé sur ce tissu, qui est un polyester, beaucoup moins cher et pourtant parfait pour cette robe 😍

J’ai beaucoup aimé la réaliser, toutes les difficultés auquel j’avais dû faire face la dernière fois, n’ont pas du tout étais un problème. On aime toujours les mêmes détails, la boutonnière un peu sympas, les manches gigot resserrées par une manchette, les fronces sur le devant et le derrière de la robe et évidemment la lavallière que l’on peut porter de différentes manières.

J’adore aussi la légère transparence du tissu, au niveau de la jupe, je la trouve incroyable, elle accentue vraiment le côté féminin.

 

Petit point couture :

 

 

 

Ce qui change par rapport à la première robe, ce sont les finitions, sur la première, j’avais mis des pressions à coudre pour fermer le buste, mais je trouvais que ce n’étais pas assez solide (d’ailleurs, je n’avais pas mis de photos car je n’aimais vraiment pas le rendu final). Pour ce modèle, j’ai mis des boutons pressions à riveter plus gros que ceux de la dernière fois, et maintenant, j’ai une plus grande confiance vis à vis de leur solidité.

 

 

 

 

 

 

 

 

En ce qui concerne la lavallière, la finition n’est pas la même non plus, la dernière fois, j’avais cousu le col sur la lavallière puis chaque côté, chacun leur tour, endroit contre endroit, ensuite, je les avais retournées et j’avais cousu la lavallière sur le col envers contre envers. Je n’aimais pas trop cette finition, le tissu tournait au niveau du col, et le col ne pouvait pas être mis à plat. Sur ce modèle, j’ai cousu toute la lavallière endroit contre endroit, et j’ai fermé par un bord latérale, la finition est plus visible que sur le 1er modèle puisqu’elle n’est pas cachée par la nuque, mais je la trouve quand même bien plus belle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos ont été réalisées par Ad-C-Pix

N’oubliez pas que vous pouvez me réjoindre sur ma page Facebook, ou Instagram.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *